Blog

Comment l'oenotourisme se développe-t-il en Russie?

Vignoble RusseL’oenotourisme a pour objectif de permettre à des visiteurs de découvrir des maisons de vins, caves  ou châteaux , de suivre des activités ou des évènements liés à la dégustation et au commerce du vin. Il est à ce jour, surtout développé au Sud de la Russie ( Krasnodarskii kraî , Crimée, Rostov, Stavropol).

 

Le monde du vin est assez connu en Russie, mais  l’oenotourisme y est-il assez développé ?

Ce sont des  régions ou la production du vin est trés présente. Selon des données de Turstat, on compte environ un demi million d’oenotouristes. En 2015, la plus grande maison viticole Abray-Dyurso a accueilli  300 000 visiteurs. Ils viennent en particulier de Moscou, de Sainte-Petersburg, d’Ekaterinbourg, de Rostov Na Donu et de Tcheliabinsk. Pour un simple visite au château on paie 1000 roubles (15euros) et pour le séjour en weekend 11000 roubles avec l’hébergement et nourriture ( 154 euros) . Les plus grands maisons du vins qui reçoivent des touristes russes sont suivants :  Abray-Dyurso, Inkerman, Massandra, Vedernikov, Misxako, Elbudz, Fanagoriya, Novii Svet, Balaklava, Shato Elboudz. Pour réserver les visites guidées on peut l’effectuer par le biais de  contact téléphonique ou par adresse mail comme le font la plupart des les châteaux, Internet n’est pas encore intégré dans la stratégie d’acquisition du visiteur par les propriétaires.  L’oenotourisme se développeainsi progressivement. Selon les données de Travel.ru la réservation d’hôtels auprès des châteaux a augmenté de 30 % et le critère la plus importante c’est la popularité des vignobles  locales. 

 

Comment est organisée l’accessibilité des vignobles russes?Oenotourisme Russe

D’abord si on veut visiter les châteaux on peut passer par les agences touristiques de villes d’Anapa , de Novorosisk, de Gelndjnika, et ainsi venir en bus par  groupe organisé. Les tarifs peuvent varier :

  • Excursion avec dégustation - 700 roubles: (9 euros )
  • Excursion (sans dégustation) - 300 roubles (5 euros Vignoble  INKERMAN)

 

Mais si vous venez en autonomie, il vous faudra téléphoner, en particulier en été, car les disponibilités sont facilement remplies ! Les visiteurs auront une bonne explication sur les particularités de la production du vin en Russie, les secrets de garde du vin dans le caves, et ils dégusteront les meilleures de leur cuvées, par des demandes à l’avance.


Néanmoins, le développement de l’oenotourisme n’est pas très avancé car il n'y a pas assez d'infrastructures développées - routes, Internet et surtout, support d'information. La communication n’existe presque pas : les informations circulent par le bouche à oreille. Ce sont principalement des touristes d'affaires et des familles qui voyagent dans le sud de la Russie et qui s’intéressent à l’expérience de visites des lieux intéressants. Il n’y a pas de stratégie de la part des vignobles pour attirer des clients ce sont les touristes eux)mêmes qui trouvent des circuits  dans les réseaux sociaux et les organisations touristiques. 

 

Bouton recherche Winetourbooking

 

 

 

Au sujet de l'auteur (The Wine Lover)

The Wine Lover

We are happy to give you the wine informations and events informations...

Autres articles :